ARRETEZ DE JOUER !

La vente ou l’achat d’un bien immobilier n’est pas un jeu. C’est un enjeu ! Souvent crucial, tant sur le plan financier qu’affectif. Pas question de rater la transaction car il n’y aura pas de seconde chance.

Mais comment être sûr de ne pas se tromper ?
L’estimation du bien, les solutions de financement, les droits de succession, les clauses particulières ou suspensives des conventions, les obligations légales, les négociations,… Le sujet n’est pas simple, les règlements sont complexes, les questions sont nombreuses.
C’est le métier des agents immobiliers de les anticiper et d’y répondre.
Vous pouvez leur faire confiance: l’exercice de cette profession est strictement réglementé par l’Institut Professionnel des agents immobiliers (IPI).

Faites appel à l’expertise d’un agent  immobilier, il y va de vos intérêts.

La profession d’agent immobilier fait souvent l’objet de lieux communs aussi critiques qu’infondés.
Voici quelques réponses pour éclairer votre opinion.

Un agent immobilier, ça ne sert à rien et ça va me coûter cher !
Faux! L’agent immobilier peut au contraire vous faire gagner de l’argent. On admet généralement qu’un particulier mettant son bien en vente lui-même le surévalue en moyenne de 10%, ce qui augmente son temps de vente. Or un bien qui affiche trop longtemps « À VENDRE » risque de partir au rabais! Par contre, l’évaluation d’un agent immobilier sera plus objective, car il est un professionnel qui connaît le marché. En outre, l’agent immobilier se chargera de la publicité et vous prémunira de coûteuses catastrophes. La vente se fera donc plus vite et dans de meilleures conditions pour chacun.

Si les prix augmentent, c’est la faute aux agents immobiliers !
Alors quand ils descendent, on peut dire que c’est grâce aux agents immobiliers? Ces deux affirmations sont fausses car le rôle d’intermédiaire que joue l’agent immobilier l’oblige à donner des évaluations équilibrées s’il veut concrétiser les transactions. S’il surévalue, il ne vendra pas, s’il sous-évalue, il ne fera plus d’affaire. Son intérêt se situe donc dans une temporisation du marché plus que dans une flambée des prix.

Un agent immobilier, c’est beaucoup de blabla et peu d’action
Pas d’accord! Un agent immobilier est le seul expert capable de gérer TOUS les aspects de la transaction, d’en éclairer tous les coins d’ombre. Exemples: avant la mise en vente, qui vérifie les aspects urbanistiques, permis, mises en conformité, vices cachés? Pendant la vente, qui organise les visites, qui « gère » les candidats acheteurs, leurs critiques et leurs questions, qui s’assure de leur solvabilité, qui peut négocier sans états d’âme ? Après la vente: qui engage sa responsabilité en offrant des garanties à toutes les parties ?

Les agents immobiliers ? Bonjour les magouilleurs !
Comme dans toute profession, il y a probablement quelques individus indélicats parmi les agents immobiliers. C’est pour cette raison que l’IPI existe! Sa mission est claire: réglementer strictement l’accès à la profession, son exercice et veiller au respect des règles déontologiques. Outre le fait que votre agent met, à chaque opération, en jeu son crédit -et donc sa subsistance-, il encourt les sanctions de l’Institut (qui peuvent aller jusqu'à la suspension, voire la radiation) en cas de contravention aux règles déontologiques.

Même si vous ne voulez pas passer par eux, ils ne vous lâchent pas
Le harcèlement est interdit par l’IPI. Si une agence vous harcèle parce que vous voulez vendre votre bien vous-même, vous avez le droit de vous plaindre. Cette pratique est, en effet, réprimée par le code de déontologie de l’IPI qui dit textuellement en son article 11: « l’agent immobilier ne peut harceler quiconque aux fins d’obtenir une mission ».

Certains agents immobiliers sont incompétents
Certains médecins aussi! Dans tous les métiers, il y a des gens qui travaillent bien, d’autres moins. Mais celui d’agent immobilier, qui se décline en diverses spécialités, est probablement un des seuls à être rémunéré à 100 % sur ses résultats (vous imaginez ce que cela donnerait en médecine, par exemple?). Cela veut dire qu’un agent immobilier « incompétent » c’est-à-dire évaluant mal les biens à vendre, ne recrutant pas de candidats acquéreurs, ne concrétisant pas de transactions serait vite contraint, faute de revenus, de changer de métier et d’aller exercer ses incompétences ailleurs. (Origine du texte : IPI)

 

 Quels sont vos avantages en nous choisissant ?. ici

Un coach immobilier... ici

Un véritable partenaire incontournable pour atteindre vos objectifs !

Voyez tous nos services